2020-08-01

Covid-19: Fencing re-opening guidelines

Keep up to date on the most recent government guidelines regarding fencing classes and tournaments.
The following texts are an exact copy of the emails sent by the Quebec Fencing Federation to the coaches and the clubs. Unfortunately, these texts are only available in French. This information can be updated at any time. Please consult this page frequently.
If your club is located in another province, please refer to your provincial federation for the most updated information pertaining to your situation.

Email dated September 23rd, 2020

Voici, les orientations et directives du ministére concernant les mesures reliées aux différents paliers de couleur (vert, jaune, orange). Je porte à votre attention que selon l'évolution de la situation, d'autres mesures pourront s'ajouter.

Notez que les directives communiquées dans la correspondance du 18 septembre dernier sont toujours en vigueur. À celles-ci s'ajoutent les directives suivantes:

PALIERS VERT ET JAUNE

Rassemblements intérieurs (activités organisées dans un endroit public):

Nous considérons la situation de jeu et les spectateurs comme 2 rassemblements distincts.

Ainsi pour les participants :

  • Le maximum de personnes pouvant se rassembler, en même temps, par plateau d'activité ou site sportif distinct est de 50, incluant les participants, et le personnel d'encadrement.
  • À noter qu'un complexe sportif ou de loisir peut offrir des activités sur plusieurs plateaux à la fois, regroupant chacun un maximum de 50 participants, à la condition que les entrées et sorties soient distinctes et leurs accès bien contrôlés. Le gestionnaire de l'installation est en charge de veiller au respect des consignes de la santé publique en tout temps et en tout lieu;
  • Lors d'une partie en sport collectif, 2 équipes peuvent être présentes par plateau ou site sportif distinct en même temps, incluant le personnel d'encadrement. Le nombre de personnes présentes ne devraient idéalement pas dépasser 50 personnes. Le nombre maximal de participants requis pour qu'une partie puisse avoir lieu est édicté par la fédération sportive ou l'organisme national de loisir. Il est souhaité que tous les efforts soient mis en œuvre pour ne pas dépasser 50 personnes.;
  • Pour ce qui est des sports et loisirs individuels, un maximum de 50 personnes en même temps dans un même lieu peut se rassembler. À noter qu'il est possible de fractionner un événement en plusieurs départs et arrivées distincts de sorte que le nombre maximal de 50 personnes présentes au même moment soit respecté en tout temps, et ainsi permettre aux participants de quitter le site avant le prochain départ.

Ainsi pour les spectateurs :

  • La limite est d'un accompagnateur/spectateur par participant, jusqu'à un maximum de 50. Les mesures en vigueur pour la distanciation physique de 2 mètres et le port du couvre-visage s'appliquent, c'est-à-dire qu'une fois assis, il est possible de le retirer.

Activités intérieures non régies par une fédération sportive ou un organisme national de loisir :

Le nombre maximal de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil, jusqu'à un maximum de 50 personnes en même temps par plateau d'activité ou site sportif.

Activités extérieures en pratique libre dans un lieu public ouvert (parcs, sentiers linéaires, plans d'eau, etc.)

Le nombre maximal de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil du site.

Activités extérieures en pratique libre dans un lieu public fermé (patinoire, piscine, aires de jeux, terrain de soccer municipal, etc.)

Le nombre de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil, jusqu'à un maximum de 50 personnes en même temps par plateau d'activité ou site sportif.

PALIER ORANGE

Rassemblements intérieurs et extérieurs (activités organisées dans un endroit public):

Nous considérons la situation de jeu et les spectateurs comme 2 rassemblements distincts.

Ainsi pour les participants :

  • Le maximum de personnes pouvant se rassembler, en même temps, par plateau d'activité ou site sportif distinct est de 25, incluant les participants, et le personnel d'encadrement.
  • À noter qu'un complexe sportif ou de loisir peut offrir des activités sur plusieurs plateaux à la fois, regroupant chacun un maximum de 25 participants, à la condition que les entrées et sorties soient distinctes et leurs accès bien contrôlés. Le gestionnaire de l'installation est en charge de veiller au respect des consignes de la santé publique en tout temps et en tout lieu;
  • Lors d'une partie en sport collectif, 2 équipes peuvent être présentes par plateau ou site sportif distinct en même temps, incluant le personnel d'encadrement. Le nombre de personnes présentes ne devraient idéalement pas dépasser 25 personnes. Le nombre maximal de participants requis pour qu'une partie puisse avoir lieu est édicté par la fédération sportive ou l'organisme national de loisir. Il est souhaité que tous les efforts soient mis en œuvre pour ne pas dépasser 25 personnes.;
  • Pour ce qui est des sports et loisirs individuels, un maximum de 25 personnes en même temps dans un même lieu peut se rassembler. À noter qu'il est possible de fractionner un événement en plusieurs départs et arrivées distincts de sorte que le nombre maximal de 25 personnes présentes au même moment soit respecté en tout temps, et ainsi permettre aux participants de quitter le site avant le prochain départ.

Ainsi pour les spectateurs :

  • La limite est d'un accompagnateur/spectateur par participant, jusqu'à un maximum de 25. Les mesures en vigueur pour la distanciation physique de 2 mètres et le port du couvre-visage s'appliquent, c'est-à-dire qu'une fois assis, il est possible de le retirer.

Activités intérieures non régies par une fédération sportive ou un organisme national de loisir :

Le nombre maximal de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil, jusqu'à un maximum de 25 personnes en même temps par plateau d'activité ou site sportif.

Activités extérieures en pratique libre dans un lieu public ouvert (parcs, sentiers linéaires, plans d'eau, etc.)

Le nombre maximal de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil.

Activités extérieures en pratique libre dans un lieu public fermé (patinoire, piscine, aires de jeux, terrain de soccer municipal, etc.)

Le nombre de participants est déterminé par les différents gestionnaires de site de pratique selon la capacité d'accueil, jusqu'à un maximum de 25 personnes en même temps par plateau d'activité ou site sportif.

Déplacements

Les déplacements entre les régions au palier orange ne sont pas recommandés par la Santé publique, en provenance ou en direction d'une zone orange.

Sport-études et activités parascolaires

Les Sport-études et les activités parascolaires sont permis en zone verte, jaune et orange. Ainsi, deux groupes stables sont permis en plus du groupe-classe stable.

Direction régionale de santé publique

Pour toute question concernant la tenue d'événement ou le calcul de la capacité d'accueil, nous vous recommandons de vous référer à votre Direction régionale de santé publique.

Zone rouge

Des précisions sont à venir pour la zone rouge.

Email dated September 18th, 2020

Je vous invite à prendre connaissance des informations ci-après au sujet des plus récents développements en lien avec les mesures sanitaires à appliquer dans le Secteur du loisir et du sport.

Paliers d’alerte par région

À titre informatif, les tableaux qui ont été communiqués dans les derniers jours dans les médias sont des versions de travail et ne constituent pas des versions finales. Le ministère de l’Éducation du Québec travaille actuellement avec la Direction générale de la santé publique afin d’obtenir et de préciser les différentes informations pertinentes au Secteur du loisir et du sport selon les niveaux d’alerte (paliers vert, jaune, orange et rouge). Certains ajustements sont encore requis. Vous recevrez l'information à transmettre à vos membres par courriel et une rencontre sera planifiée afin que nous puissions en discuter et répondre à vos questions.

Dans l'intervalle, vous pouvez obtenir les informations les plus à jour à ce sujet aux adresses suivantes :

Nombre de personnes à un événement INTÉRIEUR

Depuis le 5 août 2020, tout événement (pratique, partie ou compétition), qui se déroule à l'intérieur, une audience d’un maximum de 250 personnes (spectateurs) en même temps est permise par plateau ou par site sportif. Ceux-ci doivent respecter les directives gouvernementales au sujet de la distanciation physique et du port du couvre-visage, le cas échéant.

Quant au maximum de participants, officiels et entraîneurs, il est dicté par l’organisateur ou la fédération sportive concernée, et ce, pour chaque plateau sportif dans le respect des mesures sanitaires gouvernementales, notamment le respect de la distanciation physique de 2 mètres. Ces derniers ne doivent pas être inclus dans le calcul des 250 spectateurs.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d'alerte varient d'une région à l'autre et évoluent dans le temps. Le nombre de personnes maximal lors de rassemblement pourrait varier entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

Nombre de personnes à un événement EXTÉRIEUR

Depuis le 5 août 2020, tout événement (pratique, partie ou compétition), qui se déroule à l'extérieur, sur un plateau ou site sportif distinct et dont l'accès par les spectateurs est contrôlé à l'aide de gradins désignés et de places assignées (ex. : terrain de baseball, terrain de soccer, terrain de tennis, parc clôturé, etc.) une audience d’un maximum de 250 spectateurs en même temps est permise par plateau ou par site sportif. Ceux-ci doivent respecter les directives gouvernementales au sujet de la distanciation physique et du port du couvre-visage, le cas échéant.

Quant au maximum de participants, officiels et entraîneurs, il est dicté par l’organisateur ou la fédération sportive concernée, et ce, pour chaque plateau sportif dans le respect des mesures sanitaires gouvernementales, notamment le respect de la distanciation physique de 2 mètres. À noter que ceux-ci ne doivent pas être inclus dans le calcul du 250 spectateurs.

Cependant, pour tout événement « de masse » (ex. : plusieurs centaines de participants), qui se déroule à l'extérieur, dans un environnement « ouvert » où les spectateurs peuvent être dispersés sur un trajet balisé (ex. : course à pied sur tracé urbain, course à pied en sentier, course de vélo sur route, triathlon, vélo de montagne, circuit de ski de fond, etc.) et qui s'adresse à une clientèle de type « grand public » (ex. : classe ouverte, participants non membres d'une fédération, etc.) le nombre de personnes est limité à 250 en un même lieu et en même temps incluant les participants et les spectateurs. Soulignons que les organisateurs et les bénévoles ne sont pas pris en compte dans cette limite de 250 personnes.

Les mesures sanitaires liées au rassemblement pourront être modulées selon les paliers d’alerte.

Il convient de mentionner que les organisateurs de l'événement ne pourront être tenus responsables de la présence de spectateurs dans des endroits qui ne sont pas sous leur contrôle direct lors de la tenue d'un tel événement sportif (ex. : aux abords des rues le long du parcours). Par contre, ils doivent assurer le respect du nombre maximal de personnes permis à un même endroit et en même temps dans les zones sous leur responsabilité (ex. : aire de départ et d'arrivée, estrades dédiées, aire d’attentes ou de transition, concessions alimentaires, etc.) en mettant en place des mécanismes de contrôle.

Afin de respecter l'objectif du décret gouvernemental, les organisateurs qui souhaitent accueillir un nombre important de participants (plusieurs centaines) pourraient diviser leur événement en plusieurs vagues, épreuves, catégories selon des horaires distincts de sorte que le nombre maximal de 250 personnes (participants + spectateurs en un même lieu et au même moment) serait respecté.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d'alerte varient d'une région à l'autre et évoluent dans le temps. Le nombre de personnes maximal lors de rassemblement pourrait varier entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

Déplacements

Les activités locales ou à proximité sont encouragées. Les déplacements entre les régions pour la participation à des événements ou ligues provinciales et interrégionales sont autorisés, mais les arrêts doivent être minimisés, et doivent permettre de se rendre le plus directement possible au lieu de pratique sportive ou de loisir. Sur la route, essayez de limiter vos arrêts aux besoins essentiels (ex. : ravitaillement en essence, achat de médicaments indispensables ou nourriture, accès aux blocs sanitaires) et respectez les mesures sanitaires établies par chaque lieu visité. Une fois arrivé à destination, les consignes de santé publique doivent être appliquées.

Il est déconseillé de voyager dans le même véhicule qu’une personne qui n'habite pas à la même adresse que la vôtre, puisque la distance de deux mètres est difficile à respecter dans ce cas. Si cela s'avère impossible, le port du couvre-visage est recommandé.

Si le recours à un autobus ou à un autocar est nécessaire, les personnes sont invitées à appliquer les consignes sanitaires habituelles et à conserver, dans la mesure du possible, une distance de deux mètres avec les autres personnes présentes. Le port du couvre-visage est recommandé. Les mesures suivantes s'appliquent pour le chauffeur et la désinfection requise : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/2949-travailleurs-transports-collectifs-covid19.pdf

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d'alerte varient d'une région à l'autre et évoluent dans le temps. Les déplacements interrégionaux pourraient ne pas être autorisés entre certaines régions selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

Hébergement

Lors de déplacements qui nécessitent un hébergement, il faut privilégier les chambres d’hôtel individuelles (ou partagées si les personnes résident sous le même toit). Rappelons que l'hébergement en pension, en dortoir ou en chambre avec aires communes partagées n'est pas autorisé.

Notez que la situation épidémiologique et le niveau d'alerte varient d'une région à l'autre et évoluent dans le temps. Les recommandations au sujet des lieux d'hébergement pourraient varier d'une région à l'autre selon le contexte. Il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction régionale de santé publique concernée.

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/liste-directeurs-santepub.pdf

Communication et site Web Quebec.ca

Ces informations sont les plus récentes en ce qui a trait aux activités physiques, sportives, de plein air et de loisir. Elles s'appliquent à tous les milieux (scolaire, associatif, privé, etc.) et à toutes les structures d'accueil tant au niveau local, régional que provincial.

À cet effet, les pages dédiées au Loisir et au Sport sur le site Web https://www.quebec.ca/ seront mises à jour sous peu.

Dans l'intervalle, je vous invite tout de même à aller consulter la Foire aux questions puisque d'autres informations concernant notamment les activités hivernales y ont été ajoutées.

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/reponses-questions-coronavirus-covid19/questions-et-reponses-rassemblements-activites-covid-19/#c58763

Pour obtenir des précisions, n’hésitez pas à contacter un conseiller ou une conseillère de la Direction du sport, du loisir et de l'activité physique.

Merci de votre habituelle collaboration.

Email dated September 11th, 2020

Confirmation du retour du sport en milieu étudiant le 14 septembre 2020

Le sport paré pour sa rentrée différée

Montréal, 11 septembre 2020 – Sur la ligne de départ, prêt à entrer en jeu depuis le 27 août dernier, le volet scolaire de la communauté sportive québécoise a enfin reçu aujourd’hui la confirmation du retour de ses activités dès lundi.

Les acteurs du sport en milieu étudiant, dont le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), avaient fait tous les travaux nécessaires pour amorcer leurs activités dès le premier jour de la rentrée 2020. Un délai d’un mois avait alors été annoncé, puis réduit à 14 jours par le premier ministre François Legault.

« L’essentiel était de redonner accès de façon sécuritaire et rapidement aux activités sportives à l’école. Nous nous expliquons mal le délai imposé de deux semaines, mais sommes ravis que la vie sportive à l’école reprenne lundi pour les dizaines de milliers de sportifs touchés », a expliqué Alain Deschamps, directeur général de SPORTSQUÉBEC.

À 7h30 vendredi matin, l’annonce a été rendue publique par une vidéo diffusée sur les pages Facebook de Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, et Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation.

Parmi les mesures encadrant cette reprise du sport en milieu étudiant, la notion de deux groupes stables avec lesquels les jeunes pourront être en contact, en plus de leur groupe-classe, entraîne une certaine incohérence. « Les contacts avec un maximum de deux groupes stables se veulent concordants avec le système d’alertes régionales et d’intervention graduelle en matière de COVID-19. Or, cette notion ne tient plus dès la fin des classes, ce qui la rend vaine, a spécifié Alain Deschamps. Nous estimons qu’il serait préférable d’optimiser les processus de traçabilité advenant une éclosion. Cela offrirait la possibilité à l’élève d’évoluer librement dans ses champs d’intérêts sportifs, toujours en respectant les consignes de la santé publique et les plans de relance de sa ou ses fédérations sportives. »

Au Québec, les fédérations sportives sont mandatées par le gouvernement comme unique responsable de la régie de leur discipline.

Un retour réussi des sports de combat

Le Regroupement des sports de combat représentant le judo, le taekwondo, la lutte olympique, le karaté, la boxe olympique et le kickboxing poursuit son travail de retour au jeu amorcé dès l’autorisation émise par le Gouvernement du Québec le 1er septembre dernier. SPORTSQUÉBEC appuie ce regroupement et collabore de très près avec les fédérations sportives concernées afin que le déploiement suive son cours au profit des pratiquants.

D’ailleurs, dès la semaine prochaine, le Regroupement, en collaboration avec SPORTSQUÉBEC , entamera une démarche dans le but de procéder à un élargissement des bulles de combattants.

Enjeux globaux

SPORTSQUÉBEC tient à rappeler que les enjeux actuels sont tout d’abord des enjeux de société englobant toutes les sphères de celle-ci, incluant les enjeux sportifs, mais aussi sociaux, économiques et bien d’autres. Nous demandons à tous d’être avant tout des citoyens responsables qui respectent sans relâche les règles sanitaires émises par la direction de la santé publique afin d’offrir à toutes nos activités sportives une reprise durable, efficace et bénéfique.

Bonne rentrée sportive!

Email dated September 1st, 2020

Annoncée vendredi dernier par le premier ministre François Legault, la reprise des sports scolaires est prévue le 14 septembre prochain.

L'ensemble des sports scolaires incluant les programmes sport-études, les diverses concentrations sportives, de même que les activités parascolaires pourront ainsi reprendre dans un peu moins de deux semaines.

« À compter du 14 septembre, toutes les activités sportives et artistiques seront remises en place et les enfants de plusieurs classes différentes pourront se réunir pour faire du sport scolaire », a mentionné M. Legault, ajoutant que toutes les conditions favorables devront être réunies pour appuyer cette décision. « Je sais que les sports sont une source de motivation pour beaucoup d'enfants et je suis de ceux qui croient que les activités sportives contribuent à la réussite scolaire ».

Les clubs affiliés à la Fédération d'escrime du Québec peuvent ainsi débuter leurs activités habituelles avec tous leurs membres affiliés, si tant est que celles-ci respectent les directives des mesures sanitaires en vigueur.

Le renouvellement de l'affiliation peut se faire dès maintenant sur le site web de la fédération d'escrime du Québec: https://2mev.com/#!/memberships/quebec-fencing-association-2020-2021-membership

Il est important de noter que les propriétaires et les gestionnaires des installations récréatives et sportives (municipalités, établissements scolaires et entreprises privées) décident elles-mêmes du moment de la réouverture de leur installation, et gèrent leurs accès en fonction de leurs ressources et dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

[...]

Soyez assurés que nous demeurons à l'écoute de vos préoccupations concernant la rentrée 2020.

Pour plus informations, n’hésitez pas à nous écrire par courriel à: info@escrimequebec.qc.ca

Email dated August 26th, 2020

Les vacances tirent à leur fin pour certains. C'est le temps de la reprise des clubs!

La crise de la Covid-19 bouleverse le monde entier et notre système sportif québécois n'est pas épargné. Depuis le début de la pandémie, la Fédération d'escrime du Québec n'a cessé de monter et présenter des dossiers afin de reprendre rapidement ses activités au sein des clubs et du centre national d'entraînement, INS-Q) (guide de relance, plan de reprise ...).

Grâce à l'élaboration de ces documents et de ces démarches, l'escrime a pu reprendre, contrairement à d'autres sports de combat comme le judo, la lutte, le taekwondo, la boxe..., qui sont dans une situation catastrophique! Alors, ne nous plaignons pas et estimons-nous privilégier, apprécions pleinement notre relance. À bon entendeur, salut!

Vous avez le feu vert et tous les outils nécessaires afin de relancer vos activités. La situation de chaque club peut être différente par rapport à vos infrastructures (écoles, ville, universités, etc.) De ce fait, votre plan de relance est très spécifique et individualisé. Si vous avez besoin d'aide ou de conseils, n'hésitez pas à communiquer avec la fédération: info@escrimequebec.qc.ca

N'oubliez pas de respecter les règles essentielles liées à l'épidémie de COVID-19:

  • Utilisation de bouteilles d'eau ou de gourdes personnelles
  • Présence d'un point d'eau avec du savon et/ou mise à disposition de gel hydro-alcoolique
  • Application des gestes barrières et règles de distanciation physique
  • Désinfection du matériel pédagogique entre chaque séance / entre chaque utilisation (cônes, cerceaux, échelles d'agilité, appareils de musculation, etc.)
  • Utilisation des équipements de protection individuelle et des armes personnelles

Liens utiles :

Toute l'information concernant la reprise graduelle des activités se trouve ici : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/reprise-graduelle-activites-mesures-ralentissement-covid19/

Consignes sanitaires et directives dans le contexte de la COVID-19 : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/?gclid=CjwKCAjw4pT1BRBUEiwAm5QuR9i7ETH3lF63JCLzrz_FY5brQSDbgyNcy60h3Vh9PJmjEoHnoYn8axoCgLIQAvD_BwE

[...]

Par ailleurs, le formulaire pour renouveler ou prendre une nouvelle licence est également disponible à cette adresse avec les identifiants de l'année passée : https://2mev.com/#!/memberships/quebec-fencing-association-2020-2021-membership

Email dated August 13th, 2020

Vous trouverez ci-dessous, d'autres directives de la Direction générale de santé publique (DGSP) qui ont été émises au cours des derniers jours. Voici donc quelques précisions en lien avec celles-ci.

Je vous rappelle que les directives évoluent rapidement et que leurs interprétations sont multiples au sein de la population. Notre objectif est de vous donner des informations justes et dans les plus courts délais possible.

Continuons ensemble de mettre en place les meilleures dispositions pour sécuriser nos athlètes.

Couvre-visage

  • Depuis le 18 juillet, le port du couvre-visage est obligatoire pour toute personne agée de 12 ans et plus* dans les lieux publics intérieurs où sont offertes des activités physiques et sportives.
  • Le port du couvre-visage dans ces lieux doit être en tout temps (à l'arrivée, dans les déplacements, dans les vestiaires, etc.), à l'exception des moments suivants :
    • lors de l'activité physique et sportive**;
    • lorsque la personne est assise sur un banc de joueurs en attente d'une substitution (ex. : en sport collectif) et que la distanciation physique minimale de 2 mètres est respectée;
    • lorsque la personne est assise à titre de spectateur (notamment dans des gradins) et que la distanciation physique minimale de 2 mètres est respectée;
    • lorsque la personne consomme de la nourriture ou une boisson dans un restaurant, dans une aire de restauration ou dans toute autre salle utilisée à des fins de restauration ou de consommation de boissons et que cet endroit respecte les règles de la Direction générale de la santé publique.

* Pour les enfants de 2 à 12 ans, le port du couvre-visage dans ces lieux est fortement recommandé, mais non obligatoire.

** Il est toutefois fortement recommandé de porter un couvre-visage lors des activités de faible intensité (ex. : marche) dans les espaces publics où la distanciation physique ne peut être maintenue. Il est également recommandé aux entraîneurs, aux préposés à l'équipement et au personnel médical de porter le couvre-visage s'ils ne peuvent respecter en tout temps la distanciation physique.

Vous pouvez également consulter l'information officielle de la santé publique à ce sujet en cliquant sur le lien suivant : lien.

Rassemblement

  • Depuis le 5 août 2020, tout événement sportif (entraînement, partie ou compétition), qui se déroule à l'intérieur ou à l'extérieur, peut permettre une assistance d'un maximum de 250 personnes (spectateurs) en même temps par plateau sportif. Un événement qui se déroule sur des sites distincts, non contigus et pour lesquels des zones d'accès ou d'attente séparées sont utilisées, et qu'au maximum 250 personnes soient rassemblées sur chacun de ces sites, sont permis.
  • Ceux-ci doivent en tout temps respecter les directives gouvernementales au sujet de la distanciation physique de 2 mètres et du port du couvre-visage, le cas échéant.
  • Toutes les personnes qui pratiquent l'activité, performent ou travaillent lors de ces activités, comme les athlètes, les entraîneurs ou les bénévoles sont exclus dans le calcul du 250. Cependant, il en revient à l'organisateur ou à la fédération sportive d'édicter ce nombre afin de respecter les mesures sanitaires gouvernementales.

Vous pouvez également consulter l'information officielle de la santé publique à ce sujet en cliquant sur le lien suivant : lien.

Les déplacements entre les régions sont autorisés, mais on demande aux gens de minimiser les arrêts non essentiels et de se rendre directement à leur lieu de pratique sportive, tant pour les entraînements que pour les parties et compétitions. Une fois ceux-ci arrivés à destination, les consignes de santé publique devront être appliquées.

Camps de jour

  • Dans les milieux éducatifs (écoles et camps de jour), une distanciation physique de 1 mètre doit être maintenue entre les enfants et de 2 mètres entre les adultes et les enfants.
  • Des groupes de 4 à 6 enfants, aussi appelés "bulles", peuvent être formés pour permettre d'échanger, de jouer ou de travailler entre eux sans distanciation physique. La distance recommandée entre les différentes "bulles" dans un lieu intérieur est de 1 mètre.
  • Le port du couvre-visage n'est donc pas obligatoire et les mesures de l'Association des camps du Québec doivent s'y appliquer.
  • Toutefois, si le groupe se déplace dans des lieux publics (transport en commun, visite de musée), le port du couvre-visage est obligatoire pour les enfants de 12 ans et plus.

Travailleurs et port du couvre-visage

  • Les travailleurs doivent se référer aux recommandations émises par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et aux directives de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour s'orienter quant aux moyens de se protéger et de protéger les autres en fonction de leur domaine d'emploi.
  • Les travailleurs, pour qui le port d'un type de protection fait l'objet d'une recommandation spécifique (ex.: masque de procédure pour les travailleurs de la santé) sur leurs lieux de travail, doivent suivre ces recommandations.

Nombre

Il n'y a pas d'ajustements en fonction de la grandeur des locaux. La règle est la même pour tous, peu importe la superficie.

Zone pour se laver les mains

Une zone pour se laver les mains par le biais de gel hydro-alcoolique doit être systématiquement prévu à l'entrée et à la sortie de la salle d'escrime.

Matériels

  • Les clubs ne doivent pas partager des masques, des gants, des vestes, des armes ou tout autre équipement que les tireurs peuvent partager. Aucun équipement commun n'est autorisé. Chaque tireur doit apporter son propre matériel.
  • Les clubs devraient encourager tout le monde à nettoyer l'équipement d'exercice comme les tapis d'exercice, les ballons de médecine, les balles de yoga et tout autre équipement après chaque utilisation.
  • Les entraîneurs et les tireurs ne doivent pas laisser leur équipement dans le club pour se sécher après avoir transpiré. L'équipement doit être rapporté à la maison et lavé après chaque utilisation. L'équipement comprend gants, vestes, pantalons, chaussettes, t-shirts et shorts. Les équipements tels que les armes et les masques ne peuvent pas être lavés, mais doivent être désinfectés après chaque utilisation.
  • Ne laissez pas votre équipement dans le club après l'entraînement quand vous voulez sécher votre sueur. L'équipement doit être apporté à la maison et lavé après chaque utilisation.
  • Les équipements tels que les armes, masques, prises des enrouleurs électriques, boutons des appareils électriques ne peuvent pas être lavés, mais ils doivent être désinfectés après chaque utilisation.

Eau

  • Les clubs ne doivent pas autoriser les membres à utiliser des fontaines d'eau communes. Les fontaines publiques doivent être fermées avec un panneau clair et un ruban d'avertissement.
  • Chaque tireur doit apporter ses propres bouteilles d'eau. Il ne faut absolument pas partager les bouteilles. Les bouteiles d'eau doivent être nettoyées après chaque séance d'escrime.

Nous vous rappelons que les directives évoluent rapidement et peuvent être sujettes à diverses interprétations. Notre objectif étant de pouvoir vous communiquer les informations les plus justes et dans les plus courts délais afin d'encadrer de manière la plus sécuritaire possible la pratique de l'escrime.